Aller au contenu
guide escalade
guide escalade

Topo Le Petit Plus+

topo le petit plus
  1. « LOIN DES YEUX » 7c Audrey, Gérard et Olivier
    La plus évidente mais aussi la plus physique, le mot d’ordre compression.
  2. « LE RETOUR DE MONUS » 6c Gérard Monneron et Zsolt Osztian
    Une fois n’est pas coutume le monus sent la variante, une bifurcation magnifique et
    gazeuse ; un voyage inoubliable.
  3. « TCHETCHEN’S CRACK » 6b+ /c Zsolt
    Une ligne de faiblesse logique ou la force peut s’avérer utile.
  4. « LE FIL D’ARIANE » 6b+/c Zsolt / Gérard
    Un départ soutenu vous mène à une dalle compacte, pour finir sur un mouvement
    aérien.
  5. « SOLID ROCK » 7a+ Zsolt / Gérard
    La résistance est au rendez-vous, restez concentré jusqu’au bout.
  6. « OK COCO CALE » 7b+ Zsolt / Gérard
    Voie très exigeante techniquement, la tenue de prise est primordiale.
  7. « A DROITE MAIS PAS TROP ! » 6b+ Zsolt, Olivier, Gérard
    Mais quand même à droite !!!

PRéSENTATION

Accès: Environ 250m avant le parking des Voies de Saint Sauves, prendre une piste carrossable à gauche en sortant du village de Chateauneuf, se garer à l’intersection avec le sentier balisé PR. Marcher une centaine de mètres vers le Sud dans le bois pour rejoindre le pied du Rocher. 

Nature du rocher : Granit

Hauteur : 15m
Équipement : sportif sur broches scellés (relais sur chaine avec wichard)
Exposition : Sud ouest
Approche : Depuis le parking du secteur principal de Saint Sauves, compter environ 10 minutes, sinon 2 minutes depuis le chemin décrit au dessus.

HISTORIQUE

La falaise a été découverte en 2007 par Nicolas Girardet dit « Ziz » lors d’une escapade en moto. Ce dernier s’est empressé d’informer Gérard, Olivier et Zsolt.
Après un travail d’élagage et de terrassement, la première ligne « loin des yeux » voit le jour. Un hiver s’écoule avant la naissance de « Tchetchen’s Crack ». Il faut encore attendre une année pour que le chantier prenne fin.
Beaucoup de travail pour peu de voies, mais un nouveau secteur en 2010, c’est déjà une bonne nouvelle!!

D’autres équipements ont été réalisés à saint Sauves, notamment sur le « Bastion », où avec mon ami Gaylord Dugué, nous avions équipé en 2005, 2 belles lignes dans le 7a/b avec une grande ambiance plein gaz au dessus des voies de Saint Sauves. Ces voies n’ont quasiment jamais été fréquentées. Elles sont abandonnées désormais pour laisser place à la nidification du grand corbeau. Toujours ensemble, nous équiperons plus tard une variante de départ de la voie Eldorado dans un petit dièdre. Nous l’appellerons « El Dièdre à dos ». 

Lors d’un stage initiateur, encadré par David Vigouroux, j’avais alors 17 ans…nous avions aussi équipé plusieurs lignes dans un niveau 5+/6a à droite du secteur classique de St sauves. Ces voies sont aujourd’hui sous la mousse. 

Récemment, lors d’un stage initiateur également, que j’encadrais cette fois ci. J’ai placé un relais sur 2 broches scellées avec une chaine au pied des voies, bien à l’abri de la pluie. Inutile de préciser que je l’ai mis entre deux lignes, dans une zone complétement dépourvue de prise, à environ 1m dus sol.  Il m’arrive souvent de venir ici pour ce genre de stage, et j’ai besoin à chaque fois d’un « relais pédagogique » au pied des voies, de façon à expliquer des manœuvres spécifiques au sol aux stagiaires. Ce relais pourra également servir à « s’auto assurer » quand on grimpe seul en tête. Ou encore, pour se faire assurer par une personne trop légère sur le relais, et non au pontet.  

Cette action m’a value quelques reproches par la suite… Quelqu’un a coupé mon relais à la meuleuse et l’a déposé en signe d’avertissement au sol. Je l’ai immédiatement remis à côté ! Hors de question de m’écraser devant ce genre de personnes, qui depuis le fond de leur vallée étroite, s’approprient des petits rochers, et tentent d’imposer leur lois, leur façons d’équiper, leurs cotations,  Cela va jusqu’à s’auto proclamer « propriétaire intellectuel du site », oui oui… J’ai même été accusé d’avoir « modifié l’équipement d’une voie »… Il m’est difficile de croire que des grimpeurs, puissent agir avec une telle bassesse et une telle lâcheté. Malgré la noblesse de cette pratique, l’être humain peut se montrer là aussi, aussi moche que dans d’autres disciplines. 

escalade Cervin

Envie de partir à l’aventure ensemble ?

Zsolt Osztian
Guide de Haute Montagne